Juste arrivée et déjà des galères…

Je ferai une mise en forme plus sympa plus trad, il est 22h et je vais aller dormir !!

Le voyage c’est bien passé. Petit retard sur le Bordeaux-Paris dû à « une arrivée tardive de l’appareil », je site. Paris-Wuhan au top. Pour avoir déjà fait un vol de 11h je recommande AirFrance (par rapport à Lufthansa seulement, je ne sais pas pour les autres) car les sièges (de classe éco, of course) sont un peu plus grand et l’espace pour les jambes est un peu plus grand aussi !

Arrivée à Wuhan, passage rapide de la douane. Quand je dit rapide j’entends qu’on n’y a pas passé des heures ! Peut-être une grosse 20aine de minutes voire une 30aine. Récupération de la valise et direction les taxis. Donc pour cela je suis les panneaux pour ne pas me faire attraper par les arnaqueurs, et une fois dehors: rien. Un petit allé-retour sur le quai pour remarquer qu’en fait la zone de taxi est plus loin qu’indiquée.

Une fois dans le taxi, nous faisons route dans un silence comblé seulement par la radio et le bruit de la ville. J’espère pour vous que vous n’êtes pas du genre à avoir peur en voiture quand quelqu’un passe trop près ou quoi, car ici la conduite est… à la chinoise ! Je ne connais pas le code de la route chinois mais, ici, on double par la droite comme par la gauche, les queue de poissons c’est monnaie courante et je vous parle pas du klaxonne… je suis très heureuse que son utilisation soit réservé aux « cas d’urgence » en France

Bref, adorable, il me dépose et me dit que l’auberge devrait être par la (car c’est une adresse normale, comme l’adresse de n’importe quelle maison/logement dans n’importe quel pays). Je m’aventure donc dans la rue et je vois l’immense porte/arche qu’il y a sur la photo de la réservation mais impossible de traverser (il n’y a ni pont, ni souterrain et les voix sont séparées par un grillage. Après un allé-retour dans la rue, je demande à des jeunes (car la probabilité qu’ils parlent quelques mots d’anglais est plus importante que si je demandais au policier à coté) s’ils savent où c’est en leur montrant l’adresse et que je suis juste totalement perdue. Et le tout en chinois, s’il vous plaît ! Comme ils ne savaient pas ils ont cherché le chemin sur internet (leur version de Googlemap chinois) et m’ont dit que c’était à 300 mètres.

Je les remercie et je pars dans la perpendiculaire. Donc en gros, la photo ne vous aidera pas à trouver l’auberge de jeunesse ! Je vois le bâtiment B mais pas le A, où se situe l’auberge (adresse du Bo Ya Youth Hostel: Room 904, Buliding A, Yinhaiyayuan Community, Guangbutun Street, Guangba Road, Hong Shan, 430070 Wuhan). Je tourne un peu en rond et au bout d’un moment je vois arrive les filles (les deux gars n’étaient plus là) de tout à l’heure ! Elles m’ont vachement aidé (plus 1 que les autres car elle parlait un peu plus anglais) et elles ont demandé à un gars qui était là de nous aider (j’ai découvert que plus tard que ces gars était des collègues de travail de son grand-frère), l’un d’entre eux, Lei (celui qui parlait un peu anglais quoi), à appelé le patron/propriétaire et nous sommes allés selon ces indications. Il a était juste adorable, il m’a conduite là-bas.

Si un jour vous prenez cette auberge, il faut entrer dans la résidence mais il y a toujours du passage et en cas il y a une « cabane » avec un policier de l’autre coté, donc faites lui signe et il vous ouvrira, et c’est directement sur la droite, le bâtiment A est un peu caché mais il faut avancer et entrer. Par contre, pour monter, c’est plus compliqué car c’est comme la plupart des bâtiments résidentiel en France, il faut un passe pour rentrer ou appeler par l’interphone. Mais là, une petite dame sortait alors nous avons pu rentrer ! Une fois au 9ème, appartement 904: personne. Enfin si, il y avait juste un gars qui logeait là mais pas le proprio. Il l’a appelé encore et il lui a dit qu’il ne revenait que vers 14-15h… il était genre 10-11h à tout casser.

Donc on redescend et il n’emmène à son travail (une petite agence de location juste à coté de l’entrée de la résidence. Littéralement, juste à coté.) et il porte même ma valise… trop gênée ! Ils sont juste adorable parce que j’ai attendu à l’agence avec les filles de tout à l’heure, ils m’ont offert à boire (un soda) et on a un peu discuté, un grande moitié en chinois et un peu en anglais.

Là, j’ai réussi à attraper le Wi-Fi et à contacter G, elle était à son auberge de jeunesse (car elle était arrivée la veille)  et donc je lui ai expliqué la situation. On s’est donc dit RDV à l’agence et je ne bouge pas de la temps qu’elle n’est pas là car nous n’avons pas d’autre moyen de nous contacter que d’avoir le Wi-Fi pour utiliser WeChat (le messenger chinois). Les filles et une partie du staff sont partis manger mais je ne les ai pas accompagné car je n’avais pas vraiment faim et j’avais aussi obligation d’attendre G ici. Elle est arrivée, je dirais 1h après et je lui ai presque sauté dans les bras ! Je vous jure, être seule dans une galère c’est vraiment pas drôle alors quand vous êtes avec quelqu’un, c’est déjà moins stressant.

Nous sommes resté un moment et vers 13 ou 14h, Lei, nous a dit que le proprio allait bientôt arriver. Voilà donc une petite troupe qui part en direction de l’auberge, car, en galants hommes (ou simplement parce que c’est la politesse de base chez eux ?), ils ont pris nos valises et nous ont emmené jusqu’à l’auberge. C’est vraiment gênant (dans le bon sens) de recevoir toute cette gentillesse ! Là un des gars (qui parlait mais deux mots d’anglais seulement) nous a expliquer qu’ici c’était le dortoir des garçons et que celui des filles était ailleurs mais qu’on devait/pouvait attendre le proprio ici. On a donc squatter une chambre vide et on a attendu 15h. Ce qui honnêtement m’a semblé long parce que j’avais une grosse envie pipi mais je ne me sentais pas d’aller dans la salle de bain des gars… surtout que ce sont des WC à la turque ! G m’a dit que c’était partout comme ça ici… Noooooooooooonnnnnn !!!

Bref. Quand le proprio est arrivé ça n’a pas trainé, nous sommes allés au bâtiment D, 17ème, 1704, et on a fait tout les « papiers ». Heureusement qu’un des garçon qui parlait mieux anglais est venu car il ne parlait pas du tout anglais le proprio. On a payer 100Y de caution pour les clés et 225Y chacune (pour 5 jours). C’est grand et il y a 2 salle de bain (dont une avec un WC occidental ! Sauvé !), une cuisine et une machine à laver ! (2Y la machine mais il faut du produit).

On a pris place et on a laissé un petit mot à nos colocataires ! Nous sommes repartie pour trouver la fac et les bâtiments administratifs et tout ça. Au passage G est retournée à l’agence de location car elle se demande si elle prendra une chambre en cité u ou un appartement et ils nous ont emmené voir une colocation (dans la même résidence que l’auberge… qui est en fait gigantesque !) mais c’est plus cher et pas top top (pas de cuisine et c’est pas super accueillant comme logement) donc finalement, ça sera cité u.

Avec la carte que nous a envoyé la fac, nous sommes chercher les bâtiments pour les étrangers. J’avais repéré l’entrée Sud de la fac lorsque je me suis perdue en arrivant donc nous sommes allées par la… et en fait c’était beaucoup plus long car nous sommes descendue pour remonté ! Enfin… maintenant on le sait ! On a du mettre une bonne heure car nous avons consulter la carte un certain nombre de fois mais nous sommes finalement arrivé à destination et nous avons même pu entrer dans la résidence pour les étrangers (la c’est le policier/garde qui nous a ouvert car il faut une carte étudiante, que nous n’avons donc pas, pour entrer) et nous avons vu des gens à WISU (Wuhan International Students Unyversity) à qui on a pu poser toute nos questions.

Après cette conversation nous sommes rentrées et avons pris le dîner sur la route. On a décidé d’aller demain matin à la fac pour nous inscrire et prendre les chambre en cité u. On pensait que c’était possible seulement le 4 mais en fait non (ils nous ont dit qu’on pouvait dès demain et ils nous le recommandait même).

On a rencontré nos colocataires et elles ne parlent que très peu anglais donc c’est super (d’un coté) parce qu’on est obligé de parler chinois ! On a demandé aux filles où on pouvait faire des photocopies (car G en avait besoin pour la fac) et Xiao Zhu nous a conduit à un petit magasin où on pouvait en faire puis nous sommes rentrées.

Là on a rencontré toutes nos colocataire ! On a échanger nos WeChat et on a fait des photos ! Elles sont super sympa on a beaucoup parlé et elles nous on beaucoup dit qu’on était jolie !! C’est trop gênant tout ces compliments !! On a fini par aller se doucher et enfin aller dormir. Elles ont veillé tard mais le bruit ne m’a pas trop déranger… contrairement au bruit de dehors qui nous on réveillé le lendemain matin !

Publicités

Un commentaire sur “Juste arrivée et déjà des galères…

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :